Les Aventures de Karina

Karina en Gaspésie

Pour sa première aventure 2019, Karina a eu la chance de faire du hors route à l’un de ses endroits préférés : la Gaspésie. Elle y est restée 6 jours, dont 4 à rouler dans le bois en véhicule côte à côte. Karina et sa gang sont partis de Matane, passant par New Richmond, Percé et Mont Saint-Pierre pour finalement revenir à Matane. Un grand total de 1100 km!

** AVERTISSEMENT
 **
Cette aventure peut contenir de la bouette, de l’adrénaline
et des paysages à couper le souffle!
Un voyage qui ne manque pas d’action!
Ça ne s’appelle pas les Aventures de Karina pour rien! Déjà une crevaison dans les premiers kilomètres de route! Petit pépin, mais rien d’inhabituel. On met une suce et on repart! Un peu plus loin, dans les alentours de New Richmond, un des compagnons de Karina a littéralement perdu une roue à cause d’un boulon cassé! Ils ont dû réparer le pneu avec un boulon de rechange, en utilisant la Solution Quad (nous reviendrons sur cet outil formidable dans un autre article). Comme quoi il faut toujours être bien équipé. Avec des journées de randonnée débutant à 7h et se terminant vers 19-20h, c’est le genre d’événement qui vient compliquer l’horaire. C’est pourquoi il est important de bien calculer ses déplacements, afin de ne pas être encore dans les sentiers à la tombée de la nuit.
Comme si ce n’était pas suffisant, ils ont même droit à des aventures lorsqu’ils ne roulent pas. Lors d’une pause dîner dans le bois, un lynx est venu leur faire une petite visite! Plus de peur que de mal, mais Karina a quand même bien ri de son ami : « t’auras jamais vu un gars fermer un poêle vite de même et lancer son grilled cheese dans le bois ». Mis à part deux autres ours, c’est étonnamment le seul ami qu’ils ont rencontré. Durant 4 jours, ils n’ont croisé aucun autre être humain dans les bois, ils avaient les sentiers à eux seuls!
Quel sentiment de liberté!!
Des sentiers salissants
Disons que ce n’est pas un voyage qui manquait d’adrénaline. À Matane, ce sont des chemins forestiers avec de la poussière en masse. Tellement poussiéreux que tu découvres du sable le soir en te brossant les dents! Karina nous confiait aussi qu’elle passait à l’occasion dans des sentiers où il y avait tellement de branches et de trous qu’elle se disait « bin voyons, c’est pas ici la trail, ça se peut pas ». Dans tous les cas, ce n’est pas ça qui va les arrêter!
Pour Karina, la bouette et les sentiers sinueux, c’est du gros plaisir! Pour elle, un trou d’eau c’est l’occasion de mettre le gaz au fond pour faire une grosse vague (en respectant les limites de vitesse bien évidemment). D’ailleurs, son trajet préféré du voyage était de Percé à Mont Saint-Pierre, comme il s’agissait des sentiers les plus rough avec de la bouette, des belles montagnes et plusieurs côtes.
Gaspésie, je t’aime!
Se promener en Can-Am hors route, c’est aussi avoir droit à des moments magiques lorsque tu arrêtes pour regarder les paysages à couper le souffle de la Gaspésie. Karina nous le confirme, ce n’est pas les beaux paysages qui manquent! Des éoliennes, des lignes d’hydro, des ponts, des champs de marguerites à perte de vue, plusieurs observatoires et définitivement des montagnes magnifiques. Karina a même eu la chance de voir un gars partir en parapente juste à côté d’elle, au sommet du Mont Saint-Pierre. Et, tant qu’à être en Gaspésie, aussi bien troquer son VCC pour un bateau, le temps d’une croisière, pour admirer le fameux Rocher Percé!
↓↓ Disons seulement que les photos parlent d’elles-mêmes. ↓↓
Karina est revenue de son aventure encore plus en amour avec la Gaspésie. Ce n’est pas la première fois qu’elle y va et, à chaque séjour, elle découvre la région en parcourant différents sentiers. La Gaspésie est un incontournable pour les véhicules côte à côte! Partez vous aussi avec Tourisme Gaspésie!

Pour la prochaine aventure,
Karina nous fera découvrir La Tuque!

Portrait de Karina

Tout au long de l’été, nous vous présenterons les endroits magiques que Karina va découvrir lors de ses aventures en véhicule côte à côte. Que ce soit pour vous faire rêver ou pour vous inspirer lors de vos prochaines destinations, vous serez comblés.


AVERTISSEMENT
: Plusieurs aventures vont contenir de la bouette, de l’adrénaline et des paysages à couper le souffle!
Qui est Karina?
Karina fait partie du #TeamNC depuis déjà 10 ans, mais elle est avant tout une fille qui trippe sur le VCC. Plutôt une amatrice de 2 roues à prime abord, elle s’est rapidement développé une passion pour les véhicules côte à côte. Karina favorise le hors route pour ce qu’il lui apporte : des paysages que l’on ne peut atteindre en restant sur la route, aucun trafic, les animaux, la nature, etc. En fait, pour Karina, c’est un trip de gang complètement différent.
Pourquoi le VCC?
Pour Karina, une ride en VCC, c’est un feeling de liberté unique avec les rivières, les arbres, les montagnes, les ponts, etc. Sur la route, ce sont des choses que l’on a parfois la chance d’apercevoir au loin, mais en hors route, tu te retrouves directement dans le paysage! Outre les beautés de Mère Nature, c’est aussi de la bouette et de l’adrénaline! En sentier, il y en a pour tous les goûts. Il y a aussi la possibilité de faire une petite balade tranquille. Par contre, tranquille n’est pas un mot qui correspond au vocabulaire de Karina lorsqu’elle nous parle du VCC. Lorsqu’elle part en gang, une chose est claire : « pour nous, ça prend du challenge pour faire de la trail, faut que ça soit thrillant »!

« J’aime les sentiers rough avec de la bouette et de la roche! Avec des côtes qui montent et qu’en les regardant, tu te demandes : eh tabarnouche on vas-tu virer à l’envers en montant ça? » – Karina

Des aventures à ne pas manquer!
Le mot aventure n’est pas choisi au hasard, car chaque ride de côte à côte en soi est une aventure. Tu peux avoir un flat ou rester pris dans la boue, le tout dans le bois, sans téléphone ou réseau. Disons seulement que Karina ne manque pas de péripéties. Mais, même s’il s’agit d’un pépin où elle est revenue de sa randonnée à 6h du matin à cause d’un bris réparé avec les moyens du bord, on sent toute l’adrénaline et le plaisir dans son histoire. (À noter que, pour ces raisons, il n’est jamais conseillé de partir seul en VCC. Cela demande une certaine expérience et débrouillardise mécanique). Lorsqu’elle nous montre, avec passion, les magnifiques photos de ses excursions, on ne peut qu’avoir envie de partir en Can-Am hors route. C’est pour cette raison que l’on devait partager tout ça avec vous, vous-même passionnés de bouette et d’aventures.

↓ Voici quelques photos de ses anciens voyages, question de vous donner un petit avant-goût de ce qui vous attend prochainement! ↓